L'oise exemplaire

Le Département s’engage à maintenir les politiques publiques qu’il assure et à déployer les nouveaux dispositifs départementaux sans augmenter la fiscalité supportée par les ménages et les entreprises. Pour atteindre cet objectif ambitieux, le Conseil départemental a engagé un vaste plan d’économies. Il s’agit de lutter contre les dépenses superflues et d’allouer les ressources financières de la collectivité à des fins pragmatiques. Tout en gardant à l’esprit que chaque euro dépensé provient des contribuables oisiens.

 

Le Plan de sauvetage

Pour éviter la faillite du Département, la nouvelle majorité n’a eu d’autres choix que d’engager un plan de sauvetage. Celui-ci prévoit d’importantes économies et une chasse aux gaspillages qui s’avère indispensable pour redresser les finances du Département et lancer les nouveaux dispositifs départementaux.

 

Les premières économies

Elles illustrent la nouvelle trajectoire budgétaire empruntée par le Département. Ces premières économies (baisse des dépenses de communication, limitation des opérations festives, etc.) sont décidées en accord avec les grandes priorités de la majorité départementale et permettent de financer de nouveaux dispositifs sans nouvelles dépenses.

 

 

L'oise des droits et des devoirs

Là où il y a un droit, aussi légitime soit-il, il doit y avoir un devoir !

 

L’Oise des Droits et des Devoirs promeut cette vision citoyenne où chacun reçoit pour donner en retour dans un esprit gagnant/gagnant. Les actions et dispositifs mis en place par la collectivité responsabilisent le bénéficiaire qui, tantôt s’investit pour son avenir, tantôt pour le bien d’autrui ! Tout en bénéficiant d’une aide du Département.

 

Le Pass'Ordi Citoyen

Le coût des études ne doit pas être un obstacle à la réussite des étudiants et à la poursuite de leurs études supérieures, atout incontestable pour l’emploi et la formation. Dans ce but, le Conseil départemental de l’Oise met en place une aide forfaitaire de 300€ destinée aux jeunes étudiants Oisiens, âgés de 18 à 21 ans, pour acquérir du matériel informatique, en contrepartie d’une action citoyenne de 35 heures.

Celle-ci peut être réalisée au sein de la Maison Départementale des Personnes Handicapées de l’Oise (MDPH) ou d’associations caritatives et intervenant dans le domaine du handicap.

 

 

Le Pass Permis Citoyen

Ce dispositif illustre parfaitement la philosophie nouvelle avec laquelle sont désormais conduites les politiques départementales de solidarité. En échange d'une aide de 600 euros accordée pour financer leur permis de conduire, les jeunes bénéficiaires âgés de 18 à 19 ans doivent consacrer 70 heures de travail à une collectivité ou une association partenaires du dispositif. Une réciprocité basée sur la volonté du Département de renforcer l’engagement citoyen et le lien social.

 

La cellule anti-fraude RSA

La cellule est chargée de veiller au respect des obligations de formations, d’activités ou d’insertion des bénéficiaires du RSA. Son objectif est de traquer la fraude sans pour autant jeter la suspicion sur les bénéficiaires légitimes.

 

L'oise dynamique

Terre d’innovation, l’Oise est le nouveau paradis de l’entreprenariat… Mais pas que ! Si les start-up fleurissent, les entreprises plus anciennes prospèrent en s’adaptant aux nouvelles technologies développées sur notre territoire.

Et pourtant, le chômage persiste (+110 500 chômeurs en 2015). Face à cette situation, l’Oise doit favoriser l’emploi et développer son attractivité économique. Et le Département s’en donne les moyens.

 

Le Plan d’urgence routes départementales

 

C’était une des mesures les plus attendues par les habitants de l’Oise. Le Plan d’urgence routes départementales de l’Oise a été lancé dès juillet 2015. Il vise à remettre en état les routes départementales dégradées. Une mesure indispensable pour sécuriser et faciliter les déplacements des usagers quotidiens du réseau routier départemental.

1 million d’euros a d’ores et déjà été mobilisé pour la réfection des voiries départementales. À terme, 5 millions seront investis pour améliorer les conditions de circulation des Oisiens. 

 

Le Très Haut Débit (THD)

D’ici à 2020, l’Oise entière sera raccordée au Très Haut Débit via la fibre optique. Le déploiement du THD est un enjeu majeur de la compétitivité et de l’attractivité économique du territoire. À terme, plus de 278 000 prises et 10 000 km de fibre optique seront déployés. Ce qui fera de l’Oise le premier espace à la fois rural et urbain de sa dimension à être raccordé FFTH (Fiber To The Home ou Fibre jusqu’à l’abonné) en Europe.

 

Le Bus pour l’emploi

Avec lui, le Conseil départemental part à la rencontre des habitants en situation de fragilité ou précarité sociale dans les communes rurales et les quartiers. Le but : les accompagner, dans une démarche de proximité, à (re)trouver le chemin de l’emploi.

Expérimenté sur le canton de Beauvais 2, le Bus pour l’emploi offrira un panel de services complet et complémentaire de ceux proposés par la Maison de l’emploi et de la formation du Grand Beauvaisis, partenaire du projet. 

L'Oise protectrice

En milieu rural ou urbain, le Département s’engage auprès de ses habitants afin de garantir la sécurité des biens et des personnes.

A l’heure où le sentiment d’insécurité grandit, plusieurs dispositifs développés par le Conseil départemental ont vocation à accompagner et rassurer la population oisienne grâce à un système de protection optimal.

 

Le Plan Oise Vidéoprotection

Ce pilier de l’Oise protectrice permet aux municipalités, qui en manifestent la volonté, de bénéficier de l’accompagnement financier du Département pour sécuriser les bâtiments et les espaces publics et garantir la tranquillité de leurs habitants. 

Dispositif éprouvé en matière de dissuasion, l’installation de caméras apporte une réponse efficace en matière de lutte contre l’insécurité et constitue une aide supplémentaire aux forces de l’ordre pour identifier les auteurs d’actes de vandalisme et les fauteurs de troubles.

 

La formation et l’équipement des polices municipales

Pour permettre aux policiers municipaux d’accomplir leurs missions auprès des Oisiens dans les meilleures conditions, le Département aide au financement de leur premier équipement (armements, véhicules) ainsi qu’à leur formation.

Grâce aux économies réalisées et au redéploiement d’un certain nombre de crédits, 17 communes de l’Oise ont déjà pu bénéficier du soutien du Conseil départemental dans le cadre de l’Oise protectrice.

 

Le dispositif Téléphone Grave Danger (TGD)

Les violences faites aux femmes s’exercent partout. Décidé à contrer ce fléau, le Département cofinance le dispositif national mis à disposition des femmes victimes de violences conjugales : un smartphone muni d'une touche d'alerte et d'un performant système de géolocalisation. Un outil simple d’utilisation permettant une intervention rapide des services de police ou de gendarmerie pour qui les violences conjugales représentent 20 à 30% des interventions !

Comment me joindre

Frans DESMEDT

Vice-président du Conseil Départemental de l'Oise

Maire de Saint Just en Chaussée

60130 St Just en Chaussée

Téléphone : 06.88.13.45.07

Mail : desmedt2@wanadoo.fr

 

Permanences :

2e ou 3e vendredi du mois de 15h à 18h en mairie de St Just en Chaussée